“Faire” des photos et non “prendre” des photos…

diriger son modèle

Tous les amateurs débutent en « prenant » des photos, ils se contentent de capturer le réel, que ce soient leurs enfants, leurs amis, des animaux, des paysages de leurs vacances…

Plus tard, certains d’entre eux ont envie d’aller plus loin, de photographier autrement et se mettent alors à « faire » leurs photos. ils deviennent attentifs à l’éclairage, à la composition, au bon angle de prise de vue etc. Ils apprennent à diriger leur modèle et à susciter chez eux des sentiments, des émotions.

Le danger cependant quand on arrive à ce stade de compétences, c’est de se noyer dans la technique.
Naturellement, choisir le matériel adéquat, maîtriser le choix du diaphragme, de la vitesse d’obturation et choisir le bon éclairage sont importants. Mais arriver à ce que cela devienne une seconde nature va vous permettre de vous concentrer sur ce qui est le plus important, votre sujet.

Que vous vous trouviez en face d’un jeune modèle qui attend que vous le rassuriez et l’encouragiez ou d’un modèle expérimenté, il va falloir faire du relationnel avec votre modèle et ne pas être tenté de visionner chaque image sur le dos de votre boîtier dès qu’elle est faite !

Si vous avez rencontré votre modèle avant la séance de prise de vues, vous avez une idée de sa personnalité, mais parfois votre modèle peut se comporter différemment lors du shooting. Il peut se sentir un peu perdu. Vous ne savez pas ce qu’il pense, ni vous ni lui ne savez pas quoi dire et il s’installe une ambiance glaciale. Certains modèles ont cependant juste besoin que vous vous montriez attentif, que vous le complimentez, que vous lui proposiez un verre d’eau… La gentillesse fait toujours plaisir.

Les premières minutes sont décisives. Faites votre possible pour vous montrer prévenant dès l’arrivée de votre modèle. Même si vous êtes occupé à régler les éclairages quand votre modèle arrive, prenez le temps de vous arrêter pour vous présenter et échanger quelques mots. Faites que votre modèle se sente bien accueilli.

Dès son arrivée, montrez-lui les lieux si vous êtes en studio, dites lui où trouver boissons et petits en-cas, les toilettes… Parlez de son itinéraire qu’il a pris pour arriver chez vous. Bavardez, mais d’autre chose que du shooting, intéressez-vous à des anecdotes personnelles auxquelles vous pourrez faire allusion pendant la séance de prise de vues pour éviter les silences gênants. N’ayez pas peur de parler et de poser des questions.

Essayez de trouver des sujets de conversation qui suscitent son intérêt. Il se peut que vous ayez des passions communes en dehors de la photo. Des amis en commun. Demandez-lui comment se sont passés les shootings qu’il a fait précédemment.

Modèle et photographe doivent être à l’aise lors d’un shooting. Soyez à l’écoute de vous même.
Si vous n’êtes pas détendu, cherchez ce que vous pouvez faire pour y remédier. Votre attitude a un fort impact sur votre relation avec le modèle.