4 astuces pour photographier un modèle en plein soleil à midi

Un des éléments les plus importants en photographie, c’est la lumière.
Maîtriser l’éclairage est donc une qualité fondamentale pour quelqu’un qui pratique la photographie.

 

Comprendre les différentes sortes de lumière et surtout VOIR à quelle lumière on a affaire avant de commencer à prendre la moindre photo est primordial.

La beauté d’une photo va dépendre principalement de l’intensité de la lumière, de sa qualité et de sa direction.

En lumière naturelle, la lumière idéale pour photographier vos modèles est incontestablement la lumière du matin quand le soleil est encore bas à l’horizon ou celle de fin de journée avant le coucher de soleil.

Il n’est cependant pas toujours simple de programmer un shooting avec votre modèle à ces moments là de la journée. Votre modèle n’aura peut-être pas envie de se lever à l’aube pour faire un shooting avec vous et faire des photos en fin de journée ne l’arrangera peut-être pas. Vous serez alors peut-être obligé de faire le shooting en pleine journée.

On vous a certainement souvent répété qu’il faut éviter de faire des photos aux heures du milieu de journée quand le soleil est au zénith. Il est vrai que ce n’est pas ce qu’il y a de mieux.

Heureusement, il existe des astuces qui même dans cette situation vont vous permettre de faire de belles photos.

Dans cet article, je vais vous expliquer les trois techniques que j’utilise pour contourner le problème quand je suis obligé de faire un shooting aux heures du midi.

Placez votre modèle avec le dos au soleil – technique de la lumière arrière

Bien qu’on répète aux amateurs qu’il ne faut jamais photographier avec le soleil face à l’appareil, mais qu’il faut toujours l’avoir dans le dos !, il est parfois intéressant de transgresser cette règle.

S’il est impossible, à l’emplacement où vous photographiez votre modèle, de trouver une place à l’ombre et que la seule possibilité est de le photographier en plein soleil, l’astuce consiste à le placer avec le soleil dans son dos et de vous placer face au soleil.
Cela empêchera la lumière directe d’atteindre son visage et l’avant de son corps.
Cela évitera aussi que votre modèle cligne des yeux pour ne pas être ébloui.

De cette façon, le visage de votre modèle et les parties les plus importantes de son corps seront à l’ombre.

Il faudra faire attention de bien positionner le modèle pour qu’aucun rayon du soleil n’atteigne son visage et ne crée de points lumineux sur celui-ci. Pour cela, il faudra quelquefois demander au modèle de tourner le corps légèrement et parfois de vous déplacer légèrement.

Il faudra régler l’exposition sur le visage du modèle pour éviter que celui-ci soit trop sombre et pour ne pas perdre de détails. Perdre des détails dans le fond qui se trouve derrière le sujet est souvent peu important.
Mais si vous souhaitez garder du détail dans le fond qui est très éclairé, vous pourrez utiliser un réflecteur pour renvoyer de la lumière sur l’avant de votre modèle.

Cela évitera de surexposer le fond quand vous exposer pour l’avant du modèle qui se trouve dans l’ombre.

Selon la nature de la surface du réflecteur que vous utilisez et sa position vous pourrez réduire l’exposition et ainsi garder plus de détails dans le fond qui se trouve derrière le modèle.

L’usage d’un parasoleil peut être utile excepté si vous souhaitez ajouter du flare dans vos images pour y ajouter de la créativité. Voyez cet article à ce sujet :

Plus de créativité dans vos photos de modèles : Utilisez le « flare »

chloe3

L’ombre ouverte

La meilleure façon d’éviter d’avoir une lumière disgracieuse sur votre modèle est de le placer dans une zone d’ombre. L’ombre d’un grand arbre, d’un immeuble, ou de toute surface à l’ombre qui vous permet d’y placer votre modèle.

L’avantage est que vous éviterez que la lumière directe du soleil atteigne directement votre modèle.

L’astuce à connaître est de placer votre modèle le plus près possible de la limite ombre-endroit ensoleillé pour qu’il soit suffisamment éclairé. Si vous placez votre modèle loin de cette limite, la qualité de lumière sera moins intéressante.

Faites aussi attention aux couleurs parasites qui peuvent modifier la couleur de la peau de votre modèle. Particulièrement si vous photographiez votre modèle sous un arbre dont la couleur du feuillage peut provoquer une dominante verte sur la peau du modèle.

Photographier votre modèle sous un arbre peut aussi provoquer des taches lumineuses qui apparaissent sur votre modèle à cause de la lumière directe qui peut passer à travers le feuillage.

Plein soleil avec un diffuseur

S’il ne vous est pas possible d’utiliser les solutions que nous avons vues précédemment, parce que l’endroit où vous faites le shooting ne s’y prête pas, il vous reste la solution d’utiliser un diffuseur translucide que vous allez transposer entre la lumière du soleil et votre modèle.

Cela peut être une simple pièce de tissus blanc pas trop opaque et qui laisse passer la lumière tendue sur un cadre.

Le seul inconvénient c’est que vous aurez besoin de quelqu’un pour tenir le diffuseur au-dessus de votre modèle, ou le faire tenir avec un ou plusieurs supports.
Il est parfois possible de solliciter l’aide d’une personne qui se trouve à proximité du shooting et qui sera prête à vous assister.

Diffuseur

Utiliser le flash

Une technique que j’utilise aussi régulièrement, c’est de placer le modèle comme nous l’avons vu avec le soleil dans le dos, mais au lieu d’utiliser un réflecteur pour équilibrer l’éclairage entre l’ombre du visage et le fond, c’est d’utiliser un flash.
Vous pouvez le régler pour que la lumière soit juste suffisante pour éclaircir l’avant de votre sujet sans que cet éclairage au flash soit trop présent et qu’il se voit dans votre cliché.

Maintenant quand vous aurez à photographier un modèle , essayez de lui proposer de faire les photos aux meilleures heures de la journée, soit comme nous l’avons vu tôt le matin ou en fin de journée. Mais si vraiment cela n’est pas possible, essayez d’utiliser ces techniques. Cela devrait vous permettre de vous en sortir et de photographier malgré des conditions de luminosité défavorables.